Achatappartement.info » Investissement » Je paie 9000 euros d’impôts : est-ce trop ?

Je paie 9000 euros d’impôts : est-ce trop ?

17 millions de familles françaises sont imposables en 2018, ce qui est non loin de la moitié en réalité. Pour la plupart d’entre elles, les impôts s’élèvent à bien trop et constituent un gros problème.

Néanmoins, il y a toujours plusieurs façons d’y remédier, et de tenter de réduire ses impôts à payer au maximum. Bon, il ne faudrait pas non plus se voiler la face et se montrer trop exigeant. Il y aura toujours un pourcentage maximal qu’on ne pourra jamais dépasser, mais cela reste toujours un grand avantage de réduire ses impôts.

Les investissements immobiliers défiscalisant sont-ils la solution ?

Beaucoup de gens ont recours aux investissements immobiliers défiscalisant pour réduire les impôts sur leurs revenus. De nombreux choix s’offres à vous, dont le plus connu : le dispositif Pinel.

Ce qu’il faut retenir sur le dispositif Pinel :

  • C’est un dispositif de défiscalisation, qui, depuis le 1er septembre 2014, remplace la loi DUFLOT.
  • Il permet une réduction allant jusqu’à 21% du revenu, d’un maximum de 2 logements par an.
  • La limite de l’investissement est de 300 000 euros.
  • La réduction va de 6 à 9 ans, avec même une possibilité d’atteindre 12 ans.
  • La loi de finances pour 2018, prolonge de 4 ans cette loi de défiscalisation, qui ira donc jusqu’à 2021.

Quels sont les autres moyens de bénéficier de réductions d’impôts ?

Sachez que beaucoup d’alternatives s’offrent à vous. Parmi elles :

  • Les salariés à domicile : employer un salarié à domicile permet à l’employeur de bénéficier de réductions d’impôts. Le jardinage, le bricolage, le soutien scolaire à domicile, l’assistance aux handicapés, et même la garde d’un enfant à votre domicile, vous donneront droit à une réduction de 50% sur les dépenses effectuées durant l’année. Il y a tout de même une condition, les dépenses ne doivent pas dépasser 12 000 euros dans l’année.
  • Les réductions liées aux travaux de rénovations énergétique : on n’y pense pas forcément, mais vous pouvez bénéficier de réductions d’impôts sur les travaux de rénovations énergétiques effectués sur votre résidence principale. Le pourcentage s’élève a 30% du montant des dépenses, et certaines conditions doivent être respectées, à savoir :

1. Les dépenses pour les travaux ne doivent pas dépasser les 8000 euros pour une seule personne, et 16 000 euros pour un couple.

2. Certains cas, comme l’installation de chaudières ultra performantes ne vous donneront accès qu’à 15% de réduction d’impôt.

3. Tous vos travaux doivent obligatoirement être réalisés par une entreprise certifiée reconnue garant de l’environnement (RGE).

  • Les réductions d’impôts liées à la scolarisation des enfants : les parents d’enfants scolarisés bénéficient, selon le niveau de scolarisation de l’enfant, de petites contributions, à savoir :

1. Un montant de 61 euros pour les élèves du premier cycle.

2. Un montant de 153 euros pour les élèves du second cycle.

3. Un montant de 183 euros pour les enfants qui poursuivent des études supérieures.

Rien que pour vous, sur l'immobilier :