Achatappartement.info » Investissement » Investir dans le vin : les différentes façons d’approvisionnement !

Investir dans le vin : les différentes façons d’approvisionnement !

L'investissement dans le vin est comparable à l'investissement boursier, si l'on ne se procure pas des informations sur les tendances du marché, vous serez exposés à des risques considérables.

En effet, si vous souhaitez investir dans le vin, vous devez vous assurer que les grands crus n'ont pas perdu de leur valeur, et que les produits sur lesquels vous avez investis puissent être conservés dans de bonnes conditions, ce qui signifie qu'il est préférable de confier cette mission pour les professionnels du domaine.

Dans l'article suivant, vous allez connaitre toutes les spécificités de l'investissement dans le vin, et découvrir les astuces à employer lors de votre plan d’investissement.

Les différentes façons d'investissement dans le vin

L'investissement dans le vin est devenu un placement hors du commun qui nous permet de gagner de l'argent et du plaisir au même temps. 

La première façon que nous proposons comme solution d'approvisionnement du vin, c'est l'achat auprès des primeurs, et tout le monde appréciera d'investir directement à partir des vignerons. Il suffit alors d'acheter du vin aujourd'hui auprès des primeurs, et de le mettre dans les bouteilles dans à peu prés deux ans.

investir vin

Notez que cette façon d'approvisionnement n'est rentable que si les prix proposés par les vignerons sont inférieurs à 30% du prix de la bouteille.

La deuxième façon d'investir dans le vin est faire l'acquisition des parts de fonds qui sont destinés aux grands crus. Ces parts de fonds sont presque introuvables en France, et il faut voyager en dehors de la métropole pour trouver des fonds qui détiennent les grands crus comme en Grande-Bretagne. Notez qu'une somme minimale de 120 000 euros est requise pour investir dans ce genre de fonds, mais il faut aussi choisir les bonnes sociétés qui maîtrisent la gestion de tels fonds afin d'avoir de gros bénéfices.

La troisième façon d'investir dans le vin, c'est de s'orienter vers les sociétés cotées. Bien que le champagne qui demeure le pionnier dans ce secteur dans les différentes places boursières, vous pouvez trouver des sociétés viticoles qui sont cotées et qui profitent d'une bonne connaissance du marché.

La quatrième façon d'investissement est d'acheter des vignes à travers des groupements fonciers viticoles. Le principe est la détention de biens fonciers viticoles mais l'exploitation et l'activité seront confiées à un spécialiste. Cette façon d'investissement présente des avantages fiscaux intéressants.

L'investissement dans le vin est-il un placement risqué ?

Comme nous l'avons évoqué plus haut, l'investissement dans le vin dispose de quelques similitudes avec l'investissement en bourse, ce qui fait que les risques sont nombreux et divers.

Vous devez savoir que l'investissement dans le vin doit être entrepris de la manière suivante :

  • Il ne pas doit être supérieur à 10% du patrimoine ;
  • Acquérir au préalable une très bonne connaissance dans le vin, on parle du domaine et du millésime, afin d'établir de bonnes stratégies ;
  • Réserver dans votre investissement une part importante des vins qui ont un potentiel de revente sur le marché ;
  • Avoir des connaissances dans la conservation des produits, car ceux-ci demeurent fragiles et précieux.