Achatappartement.info » Investissement » Calcul Loyer Pinel en 2018 ▷ Comment réaliser le calcul loyer Pinel ? Calculateur du dispositif Pinel ! (Zones A, A bis, B1, B2)

Calcul Loyer Pinel en 2018 ▷ Comment réaliser le calcul loyer Pinel ? Calculateur du dispositif Pinel ! (Zones A, A bis, B1, B2)

Si vous désirez adhérer au dispositif loi Pinel et profiter des différents avantages fiscaux, il serait intéressant pour vous de pouvoir calculer le loyer que vous pourriez percevoir tous les mois. En effet, certaines astuces vous permettent notamment de profiter d’une approximation. Dans cet article, nous vous proposons notamment de découvrir tout ce que vous devez savoir sur le calcul loyer pinel.

Comment procéder au calcul du loyer Pinel ?


Calculette loyer pinel 2018

Afin d’être éligible à la loi Pinel, il est notamment nécessaire de répondre à certaines critères essentiels. En effet, vous devez notamment respecter les plafonds de la loi Pinel c’est-à-dire aussi bien les plafonds de ressources, mais également les plafonds de loyer qui sont revalorisés tous les ans. Le plafond de loyer Pinel est notamment le montant maximum mensuel auquel vous pouvez louer votre logement neuf. Sachez que pour que ce calcul puisse être réalisé, il est nécessaire de prendre en compte certains critères dont le coefficient multiplicateur de zone, le plafond de loyer de la zone où se situe le logement, mais également la surface habitable du logement. À titre informatif, le coefficient multiplicateur est de 0,7 + 19 divisé par la surface utile. Il est donc nécessaire de bien réaliser ce calcul pour envisager les mensualités dont vous pourriez bénéficier.

La surface utile du logement

Sachez que dans le cadre de la loi Pinel, on parle notamment de surface utile c’est-à-dire la partir habitable du logement où la hauteur sous plafond est de 1,80 m ainsi que la moitié des surfaces annexes en ne dépassant pas 8 m².

  • Vous devez ôter l’espace occupé par les murs, les cloisons ainsi que les embrasures des portes et des fenêtres pour pouvoir obtenir la surface habitable totale.
  • Si votre logement possède une terrasse, cette dernière est alors considérée comme une surface annexe.
  • Les garages, les parkings, les combles ainsi que les caves ne sont pas pris en compte dans le calcul de la surface habitable.
  • Tous les autres locaux présents dans votre habitation dont la hauteur est inférieure à 1,80 m ne sont pas pris en compte dans la surface habitable également.
  • Sachez également qu’en tant que propriétaire, vous êtes en droit d’augmenter le montant de votre loyer si l’indice de référence du loyer a augmenté.
  • Cette révision du loyer peut être faite une fois par an ou alors à une date précise qui est notamment prévue dans le contrat de location de votre logement.
  • Le propriétaire a également le droit de vendre à un prix inférieur que celui fixé au départ s’il le désire.

Quels sont les avantages de la loi pinel ?

La loi pinel, c’est une loi qui est à destination des personnes qui veulent devenir propriétaire, sans apport. Les avantages de cette loi sont nombreux, et nous allons vous les présenter :

  • La première des raisons pour lesquelles la loi Pinel est intéressante, c’est la défiscalisation. Pour cela, trois cas peuvent se présenter à vous : un engagement de 6 ans pour avoir une réduction d’impôt de 12%. Un engagement de 9 ans pour une réduction fiscale de 18% et enfin pour 12 ans d’engagement avec une réduction fiscale de 21%.
  • C’est avoir l’opportunité pour enfin être propriétaire sans apport ! Pour se faire, faites un prêt dans une banque et investissez dans un bien neuf. Pour ce prêt, il va falloir le rembourser via plusieurs mensualités. Mais le bien lui, sera financé par ces mensualités en plus des loyers perçus et de l’avantage fiscal !
  • La constitution d’un patrimoine immobilier : en effectuant l’acquisition d’un bien, vous avez un logement de plus dans votre patrimoine. Quand vous aurez fini cet engagement, alors, trois solutions se présentent : faire un nouvel achat immobilier pour repartir dans un nouvel engagement si la loi est toujours en vigueur à ce moment-là (elle a été prolongée par le gouvernement E. Philippe), soit de revendre le logement ou encore de pouvoir conserver le bénéfices des différents loyers que vous percevrez.

Malgré tout, il faut savoir qu’un principe de zone a été mis en place.

Le calcul de la loi pinel décrit plus haut va avoir une donnée à prendre en compte : c’est la localisation.

C’est en fonction de la zone où vous allez faire l’investissement que les calculs vont se faire.

Le prix au m2 carré diffère en fonction des zones, on a : 12,50€/m2 en zone A, 10,07€/m2 en zone B1 et 8,75€/m2 en zone B2. Cliquez ici pour simuler en détail le calcul du plafond de loyer en Loi Pinel dans votre cas. C’est à travers ce calculateur que vous aurez tous les éléments pour connaître le résultat. Libre à vous d’en faire un bon usage.

Comment connaître le loyer ?

Le calcul loyer Pinel n’est pas anodin, vous devez respecter quelques conditions par rapport à la superficie et au plafond éligible pour chacune des zones. En effet, les montants demandés sont limités par rapport aux différentes communes répertoriées en A, A bis et B1, pour les B2, il faut un agrément. Pour ce dernier, la mairie ainsi que le préfet de votre région devraient vous renseigner, car si la ville n’est pas éligible à la loi, il est inutile de calculer loyer. Pour que le résultat soit un peu plus précis, vous pouvez utiliser un simulateur qui vous demande :

  • La surface habitable en m² et la surface annexe en m² si vous avez des dépendances par exemple (cave, remise, sous-sol, terrasse, loggia, balcon, garage, véranda…).
  • Le département du logement ainsi que la ville, cela permet de cibler rapidement le plafond à respecter.

Pour le calcul loyer Pinel 2018, il existe des plafonds en fonction des zones comme nous avons pu l’expliquer. Il ne faut pas dépasser 16.96 euros par m² pour la zone A bis contre 12.59 euros pour la zone A, 10.15 euros pour la zone B1 et si la commune en B2 est éligible, vous pouvez utiliser 8.82 euros. Si vous cherchez le calcul loyer, il suffit d’appliquer cette formule : le barème de la loi Pinel X le coefficient multiplicateur X la surface utile. En ce qui concerne, le coefficient multiplicateur, vous devez appliquer une autre formule : 0,7 + (9/surface utile).

Il est préférable de se tourner vers un expert, vous évitez les mauvaises surprises et les erreurs, car le calcul loyer Pinel zone A ou le calcul loyer Pinel zone B2 est assez complexe. Si vous vous trompez, l’ensemble de votre stratégie pourrait être chamboulé, car généralement les contribuables qui ont ou non 9000 euros d’impôts s’attardent sur le calcul plafond Pinel pour concrétiser leur prêt. Les loyers sont ainsi utilisés pour le paiement des mensualités.

Le loyer devra être le même sur la période d’engagement

Après avoir entendu que la loi Pinel danger n’était pas aussi intéressante, vous avez décidé de franchir tout de même le cap. Le calculateur de loyer a proposé un montant assez surprenant puisqu’il dépasse vos attentes. Soyez toutefois conscient que la somme demandée devra être la même sur la période d’engagement. Ce dispositif de défiscalisation est proposé sur 6, 9 ou 12 ans. Si vous sélectionnez le troisième palier, il faudra que le loyer Pinel calcul soit identique pendant 12 ans. Cela peut être réjouissant comme pénalisant, car si le quartier dans lequel se situe le bien devient intéressant, vous ne pourrez pas augmenter le loyer.

La seule situation vous permettant de modifier le loyer concerne les plafonds. En effet, des décrets sont partagés lorsque des ajustements sont proposés. Par exemple, si dans votre zone, le plafond est rehaussé, il sera possible d’augmenter le loyer, mais le calculateur loi Pinel peut aussi vous dévoiler l’inverse. Lorsque le plafond baisse, le loyer chute également, ce qui est un peu plus problématique pour votre prêt immobilier. Il est conseillé de prendre en compte ce danger loi Pinel et de toujours avoir une petite épargne vous permettant de compenser les écarts surtout si vous avez plusieurs crédits en même temps.

Nous vous proposons un exemple pour cette loi Pinel loyer calcul, vous serez en mesure d’apprendre comment calculer loi Pinel que vous ayez ou non 9000 euros à verser aux impôts.

  • La surface éligible est de 53 m² et il n’y a pas une superficie annexe.
  • Comme le logement est dans une zone A, le plafond est de 12.59 euros par m². Avec le calcul loi Pinel zone A, vous obtenez 1.06 pour le coefficient multiplicateur, ce qui vous donne un loyer au alentours de 702 euros.

Rien que pour vous, sur l'immobilier :