Achatappartement.info » Décors et travaux » Le prix d’un diagnostic immobilier obligatoire

Le prix d’un diagnostic immobilier obligatoire

Le tarif d’un diagnostic immobilier varie d’un prestataire à un autre. Le prix est fixé librement par le diagnostiqueur. Il n’existe aucune loi qui encadre les tarifs de la profession. Pour vous donner une idée bien claire, nous allons mettre le point sur les prix des différents diagnostics.

Comment fixer le coût d’un diagnostic immobilier ?

Qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location, il existe plusieurs diagnostics obligatoires à effectuer. Généralement, ils sont pris en charge par un diagnostiqueur immobilier.

Comme nous l’avons précisé, le prix est fixé librement par le spécialiste. Il varie selon différents critères, qui sont : la superficie du bien, le nombre de pièces, sa localisation, son année de construction, le déplacement de l’expert et d’autres critères.

Le prix proposé par le professionnel reflète également certains coûts cachés, à savoir ; l’amortissement du matériel de diagnostic, le coût des certifications / re-certifications, les frais des locaux et d’autres frais que le diagnostiqueur a à sa charge.

Pour fixer le tarif d’un diagnostic immobilier, la zone géographique est un critère que les prestataires prennent en compte. La concurrence est également un facteur déterminant. En région parisienne, la concurrence est rude. Par conséquent, vous pouvez obtenir des prix légèrement inférieurs.

En faisant appel à un seul professionnel pour réaliser l’ensemble des diagnostics, vous pourrez bénéficier d’une réduction pouvant aller jusqu’à 40%.

Les tarifs moyens des diagnostics immobiliers

Le prix d’un diagnostic immobilier varie selon la superficie du bien et le type de diagnostic.

  • Le diagnostic plomb

Le tarif d’un diagnostic plomb varie entre 110 et 230 euros. Il vise à détecter les anciennes peintures au plomb afin d’anticiper les éventuels risques de problèmes de santé.

  • Le diagnostic amiante

Pour le diagnostic amiante, le prix varie entre 80 et 130 euros. Il sert à contrôler l’utilisation de cette substance toxique au sein des matériaux de construction.

  • Le diagnostic gaz

En ce qui concerne cette opération, il faut prévoir un budget d’environ 110 euros. En vérifiant la conformité des installations dans le logement, ce diagnostic prévient les risques éventuels si l’installation a plus de 15 ans.

  • Le diagnostic électrique

Pour éviter les incendies, ce diagnostic est fortement recommandé et est obligatoire sur les installations électriques de plus de 15 ans. Son prix peut varier entre 60 et 140 euros.

  • Le diagnostic de performance énergétique

Quant au diagnostic de performance énergétique, il est proposé à un coût variable selon les diagnostiqueurs entre 90 et 130 euros. Il est mis en place pour analyser la consommation énergétique annuelle d’un bien et son taux d’émission de gaz.

  • Le diagnostic assainissement

Le prix de cette opération peut varier entre 100 et 150 euros. Il est réalisé par les services de la commune concernée.

  • Le mesurage

Enfin, le mesurage Loi Carrez coûte entre 70 et 120 euros. Quant au mesurage Loi Boutin qui concerne les biens en location, son prix varie entre 50 et 70 euros.

Une check-list pour les diagnostics immobiliers

Que ce soit un appartement ou une maison, la loi est très stricte et claire sur ce sujet. Vous devez impérativement transmettre des documents au notaire et à l’acquéreur. Il est assez complexe de s’y retrouver, d’où l’intérêt d’avoir une check-list. Vous cochez ainsi le diagnostic immobilier pour la vente de son logement que vous avez effectué. Vous gagnez du temps et vous ne serez pas en défaut lors de la visite de votre logement ou la signature de l’acte de vente.

  • Le diagnostic de performance énergétique est très demandé, car il permet de jauger la consommation d’énergie.
  • Le diagnostic plomb est nécessaire pour les logements construits avant les années 50.
  • Un document est aussi prévu pour les risques naturels et technologiques.
  • Le diagnostic gaz est à effectuer en parallèle du diagnostic électrique.
  • Des experts sont aussi dépêchés sur place pour savoir si vous avez des termites.
  • Une substance est particulièrement néfaste pour la santé, vous devez donc chercher si de l’amiante est au rendez-vous. Cela concerne les permis de construire avant 1997.
  • Pour certaines bâtisses, il faut un diagnostic assainissement.
  • Pour communiquer sur le nombre de m², vous devez obtenir un diagnostic loi Carrez. Il doit être renouvelé si toutefois des travaux sont réalisés.

Comme nous l’avons précisé, ces diagnostics représentent un coût que vous devez prendre en compte, mais généralement, la vente du logement vous permet de gommer ces frais. Il est recommandé de les programmer au fil des mois pour répartir les dépenses puisque chacun des documents est facturé près de 100 euros.

Rien que pour vous, sur l'immobilier :